Que savoir des métros parisiens ?

Paris arche de triomphe

Comme dans de nombreuses capitales, le métro est un transport incontournable de Paris.

Saviez-vous que quotidiennement, plus de 4 millions de personnes l’utilisent ? Pour ne pas vous perdre dans les codes à adopter, on vous propose les essentiels à connaitre pour prendre le métro comme un local.

Le métro, ça marche comment ?

Les types de trains à connaitre

Le réseau ferré est composé de 3 types de ligne : RER (train régional), métro (intra-murros Paris) et les trains grandes lignes (desservant les autres villes de France).

Dans Paris, il y a des « hub » qui sont soit :

  • 100% composés de Métro (République, Chatelet …) et desservent de nombreuses lignes,
  • Soit des hubs qui vont desservir métro, trains grandes lignes et RER (Gare de Lyon, Gare Austerlitz, Gare du Nord, Gare de l’est, Gare Montparnasse).

Les trains grandes lignes vont servir d’autres villes que Paris et sa région Parisienne. Pour la région parisienne (paris et sa banlieue (jusque 40 km environ) ce sont les RER et les métros qu’il faut privilégier.

Les tickets de métro marchent aussi bien que pour les RER mais attention ! il y a des exceptions, selon les zones desservies .

Reading the metro mapLa lecture du plan de métro

S

Les métros par un chiffre + couleur (métro 1) et par une lettre + couleur pour les RER (RER A).

Lorsque vous lisez un panneau d’un RER ou métro, vous lisez la direction de la ligne pour vous orienter. Ainsi, si je suis à la Station George V, et que je souhaite aller à « Argentine », je monte dans le train direction La défense.

Example of a Metro line and its different stops

Les tickets qu’il faut acheter

Les options de tickets de métro

Les parisiens utilisent un Pass Navigo. C’est une carte avec un abonnement mensuel. Pour les visiteurs de quelques jours, trois options sont possibles :

  • Les carnets de 10 tickets de métro (16,9€ les 10 ou 1,9€ l’unité). Il faudra les prendre par 10 pour économiser 20% environ sur chaque ticket.
  • Un ticket Mobilis : ticket à la journée, illimité train de banlieue et métro/rer
  • Une Carte Navigo Easy : une carte à recharger par carte bancaire dans une borne. Vous créditez un montant dessus, puis vous badgez au gré de vos utilisations dans les portiques d’entrée de métro.

Comment choisir le bon ticket de métro à Paris ?

Pensez aux prix réduits

This pass is interesting if you visit PaSI vous voyagez avec des jeunes ou des enfants, il existe des options à prix réduits. Pensez-y ! (étudiants, -25 ans et enfants).

When to use the Quand utiliser le Pass mobilis ?

Ce pass est intéressant si vous visitez Paris ou sa Banlieue qu’une seule journée ou bien si vous faites un aller-retour entre la banlieue (Versailles ? Fontainebleau ?) et Paris.

Pour le rentabiliser, il faut soit faire un aller-retour Paris-Versailles, soit monter dans le métro 7 fois dans la même journée environ. Juste à titre d’indication : en moyenne, vous ferez 4 trajets en métro, rarement plus.

Quand utiliser le pass Navigo ?

Vous devrez payer 2€ la carte en plus des forfaits pour vos trajets. Néanmoins ce pass est intéressant pour les familles car elle est non nominative, vous pouvez la charger pour la durée de votre séjour et ne pas attendre aux guichets. Si vous rester 3 jours dans la capitale, c’est l’option à choisir !

Comment reconnait-on un parisien : les parisiens ont des pass Navigo…Vous les reconnaissez car ils scannent leur sacs à main ( à mettre au fond du sac), leur téléphone (qu’ils mettent derrière la coque) ou leur poche de pantalon. Faites pareil pour vivre à la parisienne !

Where do we buyQuand utiliser les Ticket Papiers ?

Les carnets de 10 tickets sont pour les voyageurs qui voyagent seuls et sur une courte durée OU pour le dernier jour du séjour, pour ne pas charger inutilement la carte Navigo. Il faut savoir néanmoins que ces tickets se démagnétisent…Mettez les loin du téléphone, clé et autres objets métalliques ou magnétiques. Si le ticket est démagnétisé, il ne sera pas lu par les portiques et il faudra les échanger à un guichet.

Où on acheter les tickets ?

Les comptoirs avec du personnel sont de plus en plus rares. Le mieux, c’est de les prendre aux bornes. Par contre attention !

Moyen de paiement : les cartes de crédit fonctionnent mais sont parfois capricieuses, surtout avec les cartes américaines types Amex. Préférez avoir une Visa & une Mastercard sur vous quand c’est possible. Tous les distributeurs n’ont pas non plus de modules pour la monnaie… Ils sont de plus en plus rares.

Les comportements à adopter dans le métro de Paris

Chaque ville a ses règles tacites….Voilà celles de Paris, pour comprendre les habitudes des locaux.

Règle 1 : Savoir rester débout ou s’assoir

Côté portes, il y a des sièges strapontin. Ces sièges sont utilisables que lorsque le métro est relativement vide, c’est-à-dire qu’en vous y asseyant, vous ne gênez pas les gens qui souhaitent sortir.

Si vous avez le malheur de rester assis alors que le métro est bondé, vous vous exposez à des regards noirs et des remarques plutôt désagréables. Pendant les heures de pointe, ces sièges pliants sont « en théorie » interdits d’accès.

Règle 2 : gérer les sacs à dos et valises

Si vous avez un sac à dos, enlevez le ou mettez le devant vous, afin qu’en vous retournant, vous ne bousculiez personne. Les sacs à dos bien remplis, prennent de la place et les porteurs ne voient pas derrière eux et percutent souvent les voisins, ce qui est excessivement désagréable pour les voyageurs.

Règle 3 : Pendant les heures de pointe, on offre son siège

Offrir son siège à une personne âgée ou à un enfant est toujours apprécié, surtout lorsque le parent est seul. Soyez sympas, si vous le pouvez faites le 🙂

Règle 4 : regarder les gens et sourire

Si vous croisez le regard d’un parisien, une chance sur deux, qu’il se détourne de vous, par pudeur et peur de ne pas être destinataire de votre regard. Acceptez le regard et souriez, vous verrez qu’il vous retournerons la faveur. En revanche, ne fixez pas quelqu’un trop longtemps…Ce serait mal polis, surtout si vous regardez en fait dans le vide !

Règle 5 : le silence est roi

Les parisiens sont rodés et blasés dans les métros. Les français ont un adage « Métro, boulot, dodo ». Vous les verrez lire, jouer sur le téléphone, écouter de la musique mais très rarement parler. Si les français sont en groupes, ils parlent à volume réduits, c’est une manière de respecter les autres.

Règle 6 : Savoir s’imposer en heure de pointe

Les heures de pointe sont variables mais très généralement entre 8h et 10h et entre 16h et 19h30. Lorsque les portes s’ouvrent, et que le métro semble plein à craquer, il est de coutume de pousser en disant « pardonnnn ». A faire seulement si vous êtes pressés et si vous ne voyagez pas avec des enfants. Autrement, attendez un prochain train, ils arrivent toutes les 2 à 5min.

Règle 7 : Ne pas manger dans le métro

Les Parisiens ne mangent jamais dans le métro. Vous pouvez le faire, mais l’endroit s’y prête peu et franchement, ce n’est pas culturel du tout. De plus, avec le bouquet d’arômes qui flotte dans les tunnels, ce n’est pas vraiment l’environnement le plus appétissant pour manger.

Règle 8 : Marcher plutôt que changer trop e lignes de métro

Plus il y a des métros différents dans une station, plus il y a de chances que la connexion soit longue. Préférez marcher un peu en sortant du métro, que de changer plus de deux fois de trains !

Règle 9 : Faites semblant de savoir où vous allez

Planifiez vos changements de train à l’avance. Si le métro est plutôt plein, vous risquerez moins de vous faire bousculer et vous éviterez aussi de vous faire cibler par des pickpockets.

Règle 10 : les stations à éviter et privilégier

Il y a des stations que l’on évite, et celles que l’on adore…Si vous souhaitez voyager comme un parisien voilà nos recommandations. Et si vous ne les suivez pas…vous comprendrez vite votre erreur !

Les stations & métro que l’on aime

  • Lignes 8
  • Ligne 9
  • Ligne 14
  • Ligne 1

Les stations & métro à éviter si possible

  • Station Chatelet les Halles
  • RER C
  • RER D
  • Ligne 13

Règle 11 : ne pas avoir peur de dire non aux mendiants

Il est très fréquent que les personnes entrent dans le métro pour demander de l’argent aux passagers. Les artistes ont le droit de performer dans certains métros mais cela est interdit dans les rames de métro. Ce n’est pas une obligation de donner de l’argent, et il ne vous arrivera rien si vous dites non. Hochez la tête pour dire « non, désolé » et cela suffit. Ils sont souvent très polis.

Conclusions

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, c’est le moyen le plus rapide et le moins cher de se déplacer à Paris.

Charlotte

Charlotte est née aux portes de Paris et vit dans la capitale française depuis plus de 10 ans. Charlotte aime les livres, la plongée sous-marine lorsqu'elle voyage à l'étranger et prendre un verre de vin avec ses amis dans le Quartier latin - son quartier parisien préféré. À la maison, Charlotte aime jouer de la guitare ou s'occuper de son chien très actif.

Recent Posts