Cliché : les français sont malpolis, ne parlent que français et sont arrogants !

Ahhhhhh « La France ». Saviez-vous que les Français ont créé un concept appelé « l’exception française » ? Oui, c’est un concept. Ce que l’on appelle « l’exception française » est une expression utilisée pour caractériser certaines spécificités, actuelles ou passées, de la France par rapport à d’autres pays européens, voire du monde, dans le secteur culturel.

Peut-être, ce sentiment d’être « exceptionnel » est ce qui sous-tend les racines de ce « Cliché » français.

Ceci est en fait l’un de mes « Clichés » préférés à débattre autour d’un verre avec des amis étrangers. Car c’est le plus difficile à déconstruire.

Non, les français ne sont pas arrogants mais ils le paraissent

Distinguer l’arrogance du choc des cultures

En tant que citoyenne française, je peux témoigner que nous avons effectivement un sentiment de fierté quand il s’agit de notre culture et de notre histoire. Maintenant, si oui ou non il peut être défini comme étant arrogant … Difficile à dire. Je ne le penserais pas.

En revanche, pour avoir voyagé à différents endroits du globe, oui, les français vu de l’extérieur ont une attitude arrogante en comparaison d’autres cultures. Loin d’être le peuple le plus accueillant, nous paraissons même snob. Mais paraitre arrogant, peut-il dire que nous le sommes vraiment, au sens de notre culture ?

Je crois que les étrangers confondent notre arrogance avec quelque chose d’autre, qui n’est pas souvent connu comme étant un cliché mais qui est déterminant à comprendre dans la culture française.

TOUS les français ont été élevés avec un sens aigu de la critique (comprenez au sens du « débat » et non pas de « râler »). Cela nous vient de la révolution française. Nous sommes éduqués à l’école pour aiguiser notre sens de la critique et de la liberté d’expression. C’est tellement enraciné, que pour le principe de défendre une idée contraire à celle du voisin, même si nous n’y croyons pas, nous allons le faire avec une passion qui s’apparente à de la folie. Nos déjeuner familiaux peuvent finir en pugilat sur des idéaux auxquels personnes ne croient pas autour de la table, pour le plaisir d’échanger des idées jusqu’à nous crier dessus. Evidemment, pour nous c’est un sport national, il n’y a rien d’agressif, c’est culturel.

Les Français sont encore très influencés par leur Histoire révolutionnaire

Cependant, aux yeux des étrangers, nous pourrions passer pour des gens « butés » voire arrogants, car nous ne savons pas « abandonner » nos idées. Nous allons les défendre sans nous laisser convaincre. Pour un étranger, élevé dans une culture où il faut éviter les conflits sociaux, ne pas reconnaitre l’opinion de l’autre ou se ranger à une idée, c’est laisser penser que notre point de vue est supérieur aux autres. C’est faux, nous adorons la diversité d’opinion. Mais contrairement à beaucoup d’autre cultures, nous sommes élevés pour être à l’aise dans les conflits et donc sommes très têtus et difficile à convaincre. Nous ne pensons pas à mal des idées contraires et les respectons.

Peut-on être arrogant et modeste à la fois ?

Deuxième élément de réponse, nous avons dans la culture un véritable problème avec le succès et la réussite. Réussir dans notre pays est une belle chose, mais nous n’en parlons pas. Et beaucoup vivent avec le syndrome de l’imposteur. Si nous étions arrogants, nous aimerions crier sur tous les toits notre supériorité. Or, en France, nous parlons rarement (jamais) salaire, réussite professionnelle et surtout, nous ne nous mettons jamais en avant. C’est tabou.

C’est aussi une chose que nous avons apprise à l’école et qui nous vient de la révolution française. L’idée d’une classe dirigeante ou supérieure, et que les citoyens ne se valent pas entre eux, est un concept insupportable et les privilèges ne doivent pas exister. Il faut rester dans la  « moyenne » et ne pas se démarquer. A l’école, les premiers de la classe sont quasiment systématiquement moqués et cela laisse des traces dans notre façon d’être.

C’est en cela que l’arrogance française perçue, je crois est mal interprétée. Nous croyons si forts en nos idées que nous allons jusqu’au bout pour les défendre sans rien concéder. Mais à côté, nous sommes incapables de voir nos réussites et de nous vanter. Car ce n’est pas socialement et culturellement accepté.

Pourquoi ce cliché d’arrogance nous colle-t-il à la peau ?

Si nous paraissons arrogants, c’est malgré nous. Nous concédons volontiers que nous ne daignions pas engager facilement avec un étranger. Nous avons la critique facile et ne démontrons pas beaucoup de bienveillance envers une personne étrangère. C’est culturel. Comme expliqué plus haut, nous sommes d’une loyauté sans faille pour nos proches et les personnes que nous laissons entrer dans nos vies.

En revanche, l’étranger ne nous intéresse guère, et donc nous ignorons facilement les bonnes manières à cet égard. Plutôt que de l’arrogance, je définirai davantage les Français comme manquant quelque peu d’empathie et individualistes. Ce que nous recevons en matière d’accueil, de chaleur humaine et de bienséance lorsque nous sommes à l’étranger, nous ne savons pas suffisamment bien le rendre à nos cousins étrangers en visite sur notre territoire. C’est bien dommage.

Oui, les français sont un peu malpolis

Par contre, oui, les français sont parfois malpolis voire désagréables envers les personnes qu’ils ne connaissent pas. Non, nous ne sommes pas le pays le plus accueillant pour les visiteurs. Même entre nous, français, nous avons du mal à comprendre pourquoi certaines personnes sont aussi désagréable alors que rien ne l’explique.

Pour résumé les Français et leur relation à l’Autre : nous nous contre-fichons des personnes qui ne sont pas dans notre « cercle ». Cependant quand vous êtes un proche, notre loyauté et amitié est pour la vie. C’est aussi une chose essentielle à connaitre des français. Ouvrir notre maison à des étrangers ou échanger simplement dans la rue, n’est pas une chose innée pour nous. La carapace est dure à percer. En revanche, si vous avez l’opportunité de faire connaissance avec un(e) français(e), vous allez apprécier que le lien crée perdure pour la vie. Rappelez cette personne 10 ans plus tard, sans avoir donné de nouvelles dans l’intervalle, et c’est comme si vous vous étiez quitté la veille.

Oui et non, les français ne parlent que leur langue

Alors oui, nous sommes de très mauvais élèves quand il s’agit de langues étrangères. Paraitre ridicule n’est pas accepté dans notre inconscient collectif. Si nous prenons la parole dans une langue étrangère, nous le faisons quand nous sommes à un niveau satisfaisant. Pour beaucoup, parler quelques mots et risquer de ne pas se faire comprendre, n’est pas acceptable pour son égo. Là encore, traumatisme scolaire. Le système scolaire est ainsi fait que les élèves qui essaient, se font moquer par la classe.

Le climat d’apprentissage de langues étrangères en France a longtemps été contre-productif. Mais il y a de l’espoir, les nouvelles générations étant baignées aux séries Netflix en VOSTF, les comportements se libèrent et l’Anglais est devenu une langue « tendance »  à savoir parler. Ce cliché nous collera à la peau encore quelques années mais la transition est rapide. Vous trouverez forcément quelqu’un à qui faire la conversation.

Conclusion….Dites nous ce que vous en pensez !

Dites nous en commentaires ce que vous pensez de ce cliché après nous avoir rendu visite…Est-ce que cet article vous a aidé à éclairer d’un oeil nouveau notre attitude vis à vis de ce cliché ?

Charlotte

Charlotte est née aux portes de Paris et vit dans la capitale française depuis plus de 10 ans. Charlotte aime les livres, la plongée sous-marine lorsqu'elle voyage à l'étranger et prendre un verre de vin avec ses amis dans le Quartier latin - son quartier parisien préféré. À la maison, Charlotte aime jouer de la guitare ou s'occuper de son chien très actif.

Recent Posts